Datalogic sort un lecteur de codes 2D ultra compact

Rédigé par  jeudi, 26 janvier 2017 16:00

Le Matrix 120 allie format très réduit, robustesse et connectivité multiple, pour s’intégrer en souplesse à une grande variété d’applications de l’industrie manufacturière ou pour des OEM.

Le fournisseur italien Datalogic, spécialisé dans les solutions d’acquisition de données et d’automatisation industrielle, annonce la sortie du Matrix 120, un lecteur de codes 2D qui se caractérise par son format ultra compact. Cette empreinte réduite, associée à diverses résolutions de capteur, permet au nouveau lecteur de s’intégrer aisément dans une grande variété d’applications des secteurs de l’électronique, du packaging, de l’agroalimentaire ou encore de l’industrie pharmaceutique.

Ainsi, le modèle WVGA convient aux cas les plus standard, tandis que le capteur 1,2 mégapixels s’adresse aux codes haute résolution. Le Matrix 120 existe également avec l’option grand angle pour la lecture de proximité, en version à une dimension pour une solution 1D économique et enfin en modèle polarisé à montage orthogonal pour les surfaces réfléchissantes.

Côté connectivité, la gamme propose plusieurs options de communication série et USB, auxquelles s’ajoute une interface Ethernet embarquée. De conception robuste à base de composants de classe industrielle, le Matrix 120 présente d’autre part un indice de protection IP 65.

Dernière modification le jeudi, 26 janvier 2017 16:00
Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

19/09/2017 - 21/09/2017
Enova Paris

Mesure mécanique, vision et CND
Analyseurs de bruit et vibration

Les analyseurs OROS permettent de mesurer et d'analyser de 2 à + de 1000 voies.Conçus pour de l’analyse [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jgcanuet@newscoregie.fr - 01 75 60 28 54
LIE
Limite Inférieure d’Explosivité. La LIE d’un gaz ou d’une vapeur est la concentration minimale en volume dans l’air au-dessus de laquelle il peut être enflammé ou, si l'on préfère, la concentration volumique de gaz au-dessous de laquelle il n'y a pas assez de gaz combustible pour assurer la propagation de la combustion dans le mélange en phase gazeuse. De la même façon, on définit la LSE, Limite Supérieure d’Explosivité.