Des caméras 25 GigE sont disponibles chez Framos

Rédigé par  vendredi, 21 septembre 2018 15:40

Le fournisseur de solutions de vision industrielle ajoute à son catalogue les nouvelles caméras Bolt et Accel du fabricant Emergent Vision Technologies qui assurent un haut débit de 25 GigE.

Le fournisseur de systèmes d’imagerie et de vision industrielle Framos, enrichit son offre de produits en proposant les toutes nouvelles caméras 25 GigE (Gigabit Ethernet) du fabricant canadien Emergent Vision Technologies (EVT). Succédant aux modèles 10 GigE Vision, les gammes Bolt de caméras matricielles et Accel de caméras linéaires multiplient le débit par 2,5 en supportant le 25 GigE et répondent ainsi aux exigences toujours plus élevées de l’automatisation industrielle en termes de résolution et de vitesse.

De plus, les nouvelles interfaces fournissent ce haut débit de 3 125 Mo/s via un simple câble fibre optique, là où quatre canaux CoaXPress étaient nécessaires auparavant. L’usage de modules SFP28 peut permettre à présent des longueurs de câbles d’une dizaine de kilomètres. « Aujourd’hui, les solutions 25 GigE d’EVT sont le moyen le plus simple et le plus rapide pour réaliser de l’imagerie à ultra haut débit, sans latence, sur de longues distances, et faciles à intégrer et à utiliser », déclare Darren Bessette, responsable Produits chez Framos.

EVT propose d’autre part des cartes d’interface réseau (NIC) dédiées qui effectuent des fonctions vidéo en traitant directement les données. Faiblement sollicité pour ces tâches, le processeur central est disponible pour le traitement d’autres informations.

On notera également que la compatibilité de ces interfaces aux standards GigE Vision et GenICam facilite les montées de niveau de systèmes de vision existants.

Dernière modification le vendredi, 21 septembre 2018 15:40
Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

05/03/2019 - 08/03/2019
Global Industrie
12/03/2019 - 14/03/2019
CFIA
13/03/2019 - 13/03/2019
Journée technique du CFM
26/03/2019 - 28/03/2019
Sepem industries Toulouse
01/04/2019 - 05/04/2019
Foire de Hanovre

Capteurs et transmetteurs
Proline Promag P 100 et Proline Promass P 100

Le Promag P 100 est destiné aux applications chimiques et de process avec liquides corrosifs et températures [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jgcanuet@newscoregie.fr - 01 75 60 28 54
Régulateur PID

La régulation a pour objectif de maintenir à un niveau prédéterminé un paramètre de process (une température, une pression, un niveau, un débit, une position, une vitesse, etc.). Pour ce faire, le régulateur agit sur une valeur réglante (pour par exemple commander une résistance chauffante, une vanne, un robinet, un moteur, etc.).

Le régulateur PID est de loin le régulateur le plus répandu et le plus facile à mettre en œuvre. Ce type de régulation (voir aussi la définition de ce terme) consiste à associer trois actions :

  • action proportionnelle (P) : la grandeur de sortie du régulateur est directement proportionnelle à l’écart entre la grandeur mesurée et la valeur de consigne. Avec ce type de régulation, la valeur mesurée n’atteint jamais la valeur de la consigne : le rôle du régulateur est de minimiser cet écart.
  • action intégrale (I) : l’action intégrale permet d’annuler l’écart entre la mesure et la consigne et donc d’améliorer la précision de la régulation. Elle consiste à réaliser une intégration (au sens mathématique du terme) de l’écart. L’action intégrale est pratiquement toujours associée à une action proportionnelle.
  • action dérivée : celle-ci consiste à dériver (au sens mathématique du terme) l’écart entre la mesure et la consigne. L’action dérivée permet de raccourcir le temps de réponse de la régulation et de stabiliser la régulation (lorsque les variations de la grandeur contrôlée sont rapides). L’action dérivée est complémentaire de l’action proportionnelle.