IDS crée une filiale en Corée du Sud

Rédigé par  vendredi, 05 octobre 2018 16:09

En renforçant sa présence locale, le spécialiste des caméras industrielles montre l’intérêt stratégique qu’il porte au fort potentiel de développement du marché coréen en solutions de traitement d’images.

Le fabricant allemand de caméras industrielles Imaging Development Systems (IDS) a créé en septembre une filiale en Corée du Sud. Depuis l’ouverture en 2015 d’un premier bureau commercial, la présence locale d’IDS n’a cessé de se renforcer, suivant l’évolution du marché coréen qui détient un fort potentiel de développement en solutions clés en main de traitement d’images industriel. Selon la direction APAC d’IDS, il s’agit d’envoyer « un signal de sécurité, de fiabilité et de force » aux nombreux utilisateurs internationaux installés dans ce pays, présents en particulier dans les domaines des semi-conducteurs, de l’automobile, de la production d’écrans ou des technologies médicales.

Jake Choi sera responsable des affaires pour la Corée du Sud, au titre de directeur de la nouvelle entité Imaging Development Systems Korea Ltd. Fort d’une expérience étendue en vision industrielle et attentif aux évolutions du marché et aux besoins des clients, M. Choi vise un développement continu de l’activité. Il précise: « L’investissement de la société dans cette filiale, avec le recrutement de collaborateurs et le doublement de la surface des bureaux, montre l’importance stratégique qu’IDS attache au marché coréen ».

Rappelons qu’en outre, IDS possède des filiales aux Etats-Unis, au Japon et en Grande-Bretagne, ainsi que deux bureaux commerciaux en France et aux Pays-Bas.

Dernière modification le vendredi, 05 octobre 2018 16:09
Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

05/03/2019 - 08/03/2019
Global Industrie
12/03/2019 - 14/03/2019
CFIA
13/03/2019 - 13/03/2019
Journée technique du CFM
26/03/2019 - 28/03/2019
Sepem industries Toulouse
01/04/2019 - 05/04/2019
Foire de Hanovre

Capteurs et transmetteurs
Débitmètres Proline 300/500

Nouvelle génération de mesure de débitProline 300/500 vous offre une grande valeur ajoutée tout au [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jgcanuet@newscoregie.fr - 01 75 60 28 54
Régulateur PID

La régulation a pour objectif de maintenir à un niveau prédéterminé un paramètre de process (une température, une pression, un niveau, un débit, une position, une vitesse, etc.). Pour ce faire, le régulateur agit sur une valeur réglante (pour par exemple commander une résistance chauffante, une vanne, un robinet, un moteur, etc.).

Le régulateur PID est de loin le régulateur le plus répandu et le plus facile à mettre en œuvre. Ce type de régulation (voir aussi la définition de ce terme) consiste à associer trois actions :

  • action proportionnelle (P) : la grandeur de sortie du régulateur est directement proportionnelle à l’écart entre la grandeur mesurée et la valeur de consigne. Avec ce type de régulation, la valeur mesurée n’atteint jamais la valeur de la consigne : le rôle du régulateur est de minimiser cet écart.
  • action intégrale (I) : l’action intégrale permet d’annuler l’écart entre la mesure et la consigne et donc d’améliorer la précision de la régulation. Elle consiste à réaliser une intégration (au sens mathématique du terme) de l’écart. L’action intégrale est pratiquement toujours associée à une action proportionnelle.
  • action dérivée : celle-ci consiste à dériver (au sens mathématique du terme) l’écart entre la mesure et la consigne. L’action dérivée permet de raccourcir le temps de réponse de la régulation et de stabiliser la régulation (lorsque les variations de la grandeur contrôlée sont rapides). L’action dérivée est complémentaire de l’action proportionnelle.