Aries Embedded simplifie la conception d’applications embarquées de vision

Rédigé par  vendredi, 27 mars 2020 12:06

Le fournisseur allemand de systèmes embarqués propose le kit C-Vision basé sur un FPGA et doté d’un accélérateur d’IA, l’ensemble constituant une plate-forme souple et abordable pour le développement d’applications de vision industrielle.

L’allemand Aries Embedded, fournisseur de solutions matérielles et logicielles dédiées au développement de systèmes embarqués pour l’industrie et l’agriculture, a dévoilé récemment son kit C-Vision, une plate-forme de conception d’applications embarquées de vision et dotées d’intelligence artificielle (IA).

« La combinaison de vision par ordinateur et d’IA sur un kit unique, permet d’effectuer immédiatement le traitement et l’évaluation des images », explique Andreas Widder, directeur général d’Aries Embedded.

Pour constituer sa plate-forme C-Vision, Aries a réuni deux caméras Dart de Basler, une carte adaptateur et un accélérateur d’IA, autour de sa plate-forme de développement MCVEVP équipée d’un FPGA Cyclone V d’Altera à base de processeur ARM. Un choix d’architecture justifié par une gestion souple de la puissance consommée et des ressources, offrant la possibilité de connecter des capteurs et actionneurs très divers.

Outre la connexion des caméras, l’adaptateur supporte une interface miniPCIe pour Movidius Myriad X – la VPU (Vision Processing Unit) d’Intel - et un port HDMI pour un affichage. D’autre part, la plate-forme MCVEVP dispose d’une option d’extension pour un écran TFT de 7 pouces à technologie tactile de type capacitif.

Dernière modification le vendredi, 27 mars 2020 12:06
Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

16/06/2020 - 17/06/2020
Journées de la mesure 2020
23/06/2020 - 26/06/2020
SITL

Capteurs et transmetteurs
Débitmètres Proline 300/500

Nouvelle génération de mesure de débitProline 300/500 vous offre une grande valeur ajoutée tout au [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Nathalie HEURLIN
Chef de publicité
n.heurlin@mesures.com - 02.98.27.79.99
Ko
Kilo-octets. Un octet est égal à 8 bits. Le bit est un élément binaire, qui peut prendre deux états (0 ou 1). Les termes de Kilo et Méga utilisés dans le système binaire ne doivent pas être confondus avec ceux utilisés dans le système décimal.
Dans le système décimal, 1 kilo est égal à 1000 et 1 méga est égal à 1000 kilos soit 1 million. Pour mieux fixer les idées sur la taille d’une mémoire, on a décidé de transposer dans l’univers binaire ces notions de kilo et méga (en mettant une majuscule, pour faire la différence). Le point de départ a été 1 Ko : le nombre binaire qui était le plus proche du kilo “décimal” était 1024 (2 puissance 10, donc 210).
Tout part de là. Par exemple, 64 Ko est égal à 64x1024 octets, soit 65536 octets (on s’éloigne du 64 kilos décimal), 128 Ko est égal à 131072octets (on est loin du 128 kilos décimal), etc. Un Mo représente 1024x1024 octets soit 1 048 576 octets. Un Go représente 1024x1024x1024 octets, soit 1073741834 octets. En résumé, les Kilos, Mégas, Giga (et même Téras) binaires sont, pour les deux premiers chiffres, du même ordre de grandeur que les kilos, mégas, gigas et téras décimaux.