Logiciels de traitement d'images

Logiciels de traitement d'images mardi, 22 mai 2018 13:53
Matrox Imaging a sorti une mise à jour de son logiciel de vision MIL 10. Le Processing Pack 3 comprend des fonctions de deep learning (apprentissage profond, à savoir par intelligence artificielle).
Logiciels de traitement d'images mardi, 20 mars 2018 16:23
Matrox a mis à jour son outil SureDotOCR, en améliorant notamment la vitesse et la fiabilité de lecture des codes à points.
Logiciels de traitement d'images mardi, 06 mars 2018 10:35
Matrox a lancé Project Change Validator, un logiciel permettant d'assurer qu'une machine d'inspection par vision respecte les nouvelles mises à jour d'un projet en termes de contrôle qualité. Il permet ainsi de réduire les interventions subjectives des utilisateurs.
Logiciels de traitement d'images jeudi, 16 novembre 2017 12:35
O2Game a introduit une extension à son système de comptage par vision VisioCompteuse. Cette version 2 est dédiée au comptage des fragments de produit lors des bris du verre, et elle permet notamment la vérification du niveau de trempage des vitrages.
Logiciels de traitement d'images lundi, 27 mars 2017 23:53
Norpix a sorti la version 7 de son logiciel StreamPix permettant l'enregistrement des vidéos en provenance d’une ou plusieurs caméras (un ou plusieurs flux simultanément).
Logiciels de traitement d'images mardi, 10 janvier 2017 15:59
Matrox Imaging a lancé le logiciel d'évaluation et de prototypage MIL CoPilot. Il permet de générer du code pour des applications de vision.
Logiciels de traitement d'images lundi, 02 mai 2016 10:42
Qualcomm sort une plate-forme de développement pour sa caméra Snapdragon 618 IP. Cette plate-forme inclut des références de conception et un kit de développement logiciel, pour des applications connectées.
Logiciels de traitement d'images mardi, 29 mars 2016 09:56
Merlic est un logiciel développé par l'éditeur MVTec et permettant de construire des applications complètes de vision industrielle, sans avoir recours à une programmation bas niveau.
Logiciels de traitement d'images vendredi, 29 janvier 2016 09:08
MountainsMap 7.3, un logiciel de la société Digital Surf, permet de coloriser en un seul clic n’importe quel objet sur une image fournie par un microscope électronique à balayage, une opération qui prenait auparavant des heures avec un logiciel de retouche d'images.
Logiciels de traitement d'images vendredi, 31 octobre 2014 18:20
La version 10 de la Matrox Imaging Library (MIL) de Matrox est disponible et compatible avec les caméras USB 3.0. Ce logiciel regroupe des outils de développement d’applications de vision industrielle, d’analyse d’images et d’imagerie médicale.
Logiciels de traitement d'images vendredi, 29 août 2014 17:30
Digital Surf a acquis la totalité des parts d’Image Metrology mais Les deux entreprises continuent à coexister et conservent d'ailleurs leurs dirigeants.
Logiciels de traitement d'images vendredi, 25 avril 2014 11:42
La version 4.9 du logiciel de vision In-Sight Explorer de Cognex contient de nouvelles fonctions qui facilitent le traitement d'images et la communication avec les équipements industriels.

logo_80ans

20/11/2018 - 21/11/2018
Be 4.0
27/11/2018 - 27/11/2018
Automation Class Factory

Non classé
Memograph M RSG45

L'enregistreur graphique évolué est un système flexible et performant pour l'organisation des valeurs [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jgcanuet@newscoregie.fr - 01 75 60 28 54
RAID

Redundant Array of Independent Disks, batterie redondante de disques durs indépendants. A la fin des années 1980, RAID signifiait “Redundant Array of Inexpensive Disks”, c’est-à-dire batterie redondante de disques économiques. C’était à l’époque où les gros disques d’ordinateurs étaient onéreux. Les temps ont changé et c’est la raison pour laquelle le terme Inexpensive a été remplacé par Independant. Le but des RAID est d’augmenter la performance ou de fournir une tolérance aux pannes. Développé à l’origine pour les systèmes de stockage, les Raid ont vu leurs applications s’élargir et sont désormais présents sur les PC. Le concept Raid peut être mis en œuvre avec un disque unique et à l’aide d’un logiciel spécialisé, mais les performances sont moindres qu’avec des Raid multi-disques, surtout lorsqu’il s’agit de restituer les données après une défaillance.
Raid améliore les performances des disques en interpénétrant les octets ou les groupes d’octets à travers plusieurs disques, de sorte qu’au moins deux disques sont en train de lire et d’écrire simultanément. La tolérance aux pannes est réalisée en utilisant la technique du disque miroir (duplication totale des données) comme dans RAID 1 ou en utilisant les bits de parité comme dans RAID 3 et RAID 5. Les bits de parité sont calculés en prenant un bit du disque 1 et en le combinant (fonction OU exclusif) avec un bit du disque 2, et en stockant le résultat sur le disque 3. Un disque défaillant peut être remplacé à chaud par un autre, le contrôleur RAID se charge de reconstituer les données perdues.

  • RAID 0. Les données sont réparties sur plusieurs disques de façon à améliorer la performance. Il n’y a pas de protection contre les pannes.
  • RAID 1. Les données sont toutes écrites en miroir sur deux disques distincts. Solution qui offre la meilleure fiabilité mais double le coût du stockage.
  • RAID 2. Les bits (plutôt que des octets ou des groupes d’octets) sont répartis sur plusieurs disques.
  • RAID 3. Les données sont réparties sur trois ou davantage de disques. Tous les disques travaillent en parallèle, ce qui assure une vitesse de transfert très élevée. Les bits de parité de parité permettent de reconstituer les données en cas de panne de l'un des disques physiques.
  • RAID 4. Similaire au Raid 3 mais chaque disque est géré indépendamment. Peu utilisé.
  • RAID 5. Le plus largement utilisé. Les données sont réparties sur trois ou davantage de disques afin d’augmenter les performances, et les bits de parité sont utilisés pour la tolérance aux pannes. Les bits de parité permettent de reconstituer les données en cas de panne de l'un des disques physiques.
  • RAID 6. Le plus fiable mais il est peu utilisé. Similaire à RAID 5, mais ici le contrôleur effectue les calculs de deux bits de parité différents, ou le même calcul sur deux sous-ensembles de données qui se chevauchent.
  • RAID 10. Combinaison de RAID 1 et RAID 0. RAID 0 est utilisé pour la performance et RAID 1 est utilisé pour la tolérance aux pannes.