MVTec Software étoffe l’équipe de son logiciel Merlic

Rédigé par  mercredi, 19 décembre 2018 14:50
Martin Krumey, nommé vice-président des ventes de MVTec Software. Martin Krumey, nommé vice-président des ventes de MVTec Software.

Le spécialiste allemand des logiciels de vision industrielle vient de nommer Sonja Schick et Martin Krumey.

L’allemand MVTec Software, éditeur de logiciels de vision industrielle, vient de nommer Sonja Schick et Martin Krumey (voir photographie) respectivement à la tête de l’activité du logiciel Merlic et vice-président des ventes. Martin Krumey entre par la même occasion au conseil d’administration de la société.

Diplômée en 2018 d’une maîtrise en biochimie à l’Université d’Ulm, Sonja Schick a débuté sa carrière professionnelle au sein de l’Institut Max Planck en tant que chercheuse associée, puis au centre Helmholtz de Munich (Allemagne) et chez dr. Heinekamp Labor- und Institutsplanung, avant de devenir directrice senior du marketing, des ventes et de la gestion des produits de metabion international. Elle a ainsi supervisé l’ensemble du portefeuille de la société de biotechnologie active à l’international.

Quant à Martin Krumey, il a d’abord étudié la gestion des affaires internationales à la Munich Business School, avant de travailler nombreuses années dans la vente et la gestion au niveau mondial. Il a en effet notamment occupé les postes de directeur à la tête des ventes internationales ES/OEM de Giesecke & Devrient et de chef des ventes C&I de Hagemeyer Allemagne.

Dernière modification le vendredi, 21 décembre 2018 16:18
Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

30/01/2019 - 31/01/2019
20e Carrefour de l’eau
30/01/2019 - 31/01/2019
Biogaz Europe 2019
05/02/2019 - 06/02/2019
Analyse Industrielle

Capteurs et transmetteurs
Débitmètres Proline 300/500

Nouvelle génération de mesure de débitProline 300/500 vous offre une grande valeur ajoutée tout au [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jgcanuet@newscoregie.fr - 01 75 60 28 54
SDH
Synchronous Digital Hierarchy. Normalisée par l’UIT au début des années 1990 (et connue aux Etats-Unis sous le nom de Sonet), la hiérarchie numérique synchrone définit une infrastructure de transport dans les réseaux de télécommunications sur fibre optique. Elle a été développée pour faciliter l’évolution vers les hauts débits, simplifier la gestion de la bande passante et améliorer les possibilités d’exploitation et de maintenance des réseaux télécoms. La SDH définit en particulier des niveaux successifs de multiplexage des voies de transmission : STM-1 (ou Sonet OC-3) à 155,52 Mbit/s, STM-4 (OC-12) à 622,08 Mbit/s, STM-16 (OC-48) à 2,488 Gbit/s et STM-64 (OC-192) à 9,953 Gbit/s. Brasseurs, multiplexeurs d’insertion/extraction et systèmes de ligne sont les trois principaux équipements SDH. (Définition Electronique International Hebdo)