Protocoles de communication : projet de fusion entre la HCF et la FF

Le 07/10/2013 à 0:00  
default-image-3077

Les organisations internationales Hart Communication Foundation (HCF), qui supporte et promeut les protocoles de communication standard Hart et WirelessHart, et Fieldbus Foundation (FF), en charge du développement et de la promotion du protocole de communication numérique éponyme pour l’automatisation des procédés, viennent d’annoncer avoir entamé des discussions sur la possibilité d'une fusion des deux organisations en vue de la création d'une seule fondation dédiée aux communications des dispositifs intelligents dans le domaine de l'automatisation des processus. « Nous pensons que l'association de nos ressources et de nos capacités respectives au sein d'une organisation unique sera une source d'avantages considérables à la fois pour les utilisateurs finaux et les fournisseurs. Pour les premiers, cela signifie la disponibilité d'un éventail complet de solutions pour répondre à tous les aspects concevables de communication sur le terrain et de gestion des dispositifs intelligents à l'intention des industries de transformation. Pour les fournisseurs, une organisation unique signifie plus d'efficacités dans l'utilisation des ressources, la cohérence des processus et des procédures ainsi que d'importantes améliorations des services et du soutien proposés aux adhérents », expliquent Gunther Kegel et Mark Schumacher, respectivement présidents du conseil d'administration de la Fieldbus Foundation et de la Hart Communication Foundation. Les deux organisations ont déjà eu l’occasion de travailler ensemble, notamment au développement de l'Electronic Device Description Language (EDDL) et plus récemment à l'élaboration de la spécification Field Device Integration (FDI).
7 octobre 2013

La lecture de cet article est réservée aux abonnés.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.