ABB achève son désengagement du bâtiment

Le 13/03/2007 à 0:00  
default-image-3077

ABB a décidé en 2002 que le marché du bâtiment ne faisait plus partie de ses activités stratégiques. Le groupe vient d’achever son désengagement de ce secteur en vendant le solde des ses activités à l’Allemand Wisag, basé à Francfort.
ABB suit ici la même démarche que Invensys, un autre acteur majeur dans le contrôle-commande de process continus. D’autres acteurs dans les automatismes industriels continuent par contre de miser sur le bâtiment : c’est le cas notamment de Honeywell, Siemens et surtout Schneider Electric. (Mars 2007)

La lecture de cet article est payante.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap