Analyse chimique de laboratoire: Yokogawa laisse sa part à Agilent Technologies

Le 20/02/2006 à 0:00  
default-image-3077

En 1992, Agilent Technologies (qui faisait encore partie de Hewlett-Packard) et Yokogawa avaient créé une filiale commune, qui portait curieusement le nom de Yokogawa Analytical Systems alors que la majorité du capital (51 %) était détenue par HP. Cette société proposait des instruments d’analyse chimique de laboratoire, notamment des analyseurs ICP/MS utilisés en sortie de colonne de séparation des chromatographes. Yokogawa Analytical Systems a réalisé un chiffre d’affaires de 160 M$ en 2005.
Yokogawa céde à Agilent sa participation dans le capital de la société et recevra 106 M$ pour cela, qu’elle compte investir dans ce qui est son cœur de métier, notamment l’instrumentation et les systèmes de contrôle de process. 
Rappelons que certaines filiales de Yokogawa (et en particulier Yokogawa France) ne commercialisaient pas les produits de Yokogawa Analytical Systems. Rappelons également que Yokogawa a une importante activité d'analyse industrielle en ligne, totalement indépendante de la joint-venture avec Agilent Technologies, et qui n'est donc pas remise en cause. Celle-ci est même stratégique pour la société japonaise : il s'agit notamment de transmetteurs (de conductivité, d'oxygène dissous, d'oxygène dans les gaz, de pH), de chromatographes industriels en phase gazeuse et de spectromètres optiques dans le proche infrarouge.  (Février 2006)

La lecture de cet article est payante.
Pour le lire abonnez-vous ou connectez vous.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap