Automation Studio de B&R “accepte” les variateurs de vitesse de la concurrence…

Le 23/10/2006 à 0:00  
default-image-3077

Inventeur de Ethernet Powerlink (EPL), B&R est un chaud partisan de cet Ethernet temps réel devenu aujourd’hui un standard (l’association Ethernet Powerlink Standardization Group, ESPG, compte désormais 71 membres). La société autrichienne vient d’accomplir une avancée importante : les développeurs d’applications d’automatismes utilisant son atelier logiciel Automation Studio peuvent désormais intégrer les variateurs de vitesse EPL de la concurrence : Danfoss, KEB, Lenze ou encore Schneider.
Le travail du développeur se limite à la simple sélection du matériel et à l’assignation des variables ; le paramétrage des variateurs s’effectue également dans Automation Studio.
A ce jour, 150 000 nœuds Ethernet Powerlink ont été déployés dans plus de 20 000 installations industrielles. Rappelons que ce réseau autorise des temps de cycle de 200 µs avec une gigue inférieure à 1 µS. (Octobre 2006)

La lecture de cet article est réservée aux abonnés.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap