Automatismes et réseaux : AutomationML et PLCopen officialisent leur collaboration

Le 05/01/2011 à 0:00  
default-image-3077

En 2009, des industriels parmi lesquels Siemens, Rockwell, ABB, Kuka ou encore Daimler créaient l’association AutomationML. Son objectif : mettre au point les spécifications du langage Automation Markup Language. Ce langage ouvert basé sur XML a pour but de faciliter et de fiabiliser les échanges de données dans le cas d’applications industrielles. Il facilite l’interconnexion entre des systèmes hétérogènes, comme par exemple la liaison entre les outils CAO et les robots de fabrication, en passant par les logiciels de câblage électrique ou de développement d’IHM.
En 2010, AutomationML s’est associée à PLCopen. Le langage PLCopen XML a été choisi pour assurer la partie “traitement séquentiel” d’Automation Markup Langage. Cela avait donné naissance à de nouvelles spécifications (PLCopen XML version 2.01). Plus récemment (fin 2010), les deux organismes ont décidé de franchir une étape supplémentaire dans leur coopération. Elles ont signé un contrat de collaboration visant à accorder leurs futurs projets de développements pour les années à venir.
- 5 janvier 2010 -

La lecture de cet article est payante.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap