Bilan positif pour l'édition 2009 du salon SPS/IPC/DRIVES

Le 02/12/2009 à 0:00  
default-image-3077

En Allemagne quand l'industrie va tout va. Une hirondelle ne fait pas le printemps mais quelques signes positifs laissent penser qu'après avoir connu en 2009 une chute vertigineuse de leurs commandes, les fabricants et fournisseurs de solutions d'automatismes entrevoient un redémarrage probable de leurs activités. En effet, à l'occasion du salon SPS/IPC/DRIVES 2009 qui s'est tenu à Nuremberg du 24 au 26 novembre, nombreux sont ceux à être satisfaits des contacts noués à cette occasion. "Nous sommes très contents de notre présence au salon et de la qualité des échanges que nous avons eu avec nos clients. La fréquentation sur notre stand a été plus élevée qu'en 2008" indique Thomas Höfling, président de Sick Vertriebs. Ce que confirme Hartmut Pütz, vice président exécutif Factory Automation chez Mitsubishi Electric : "La plupart des échanges avec nos visiteurs portaient sur des projets concrets. Des décisionnaires étaient effectivement présents à cet événement."
Au final, ce sont 48595 visiteurs (contre 48105 en 2008) qui ont arpenté la dizaine de halls du salon s'étendant sur 89 000 m2 (94700 m2 en 2008). Il y avait certes un tout petit peu moins d'exposants que lors de l'édition précédente mais 1237 exposants ont toutefois répondu à l'appel (contre 1386 en 2008). Qu'ils soient fournisseurs de solutions d'automatismes, de système de contrôle de mouvement, de moteurs, d'informatique industrielle, de détecteurs, de capteurs, d'interfaces de communications, de dispositifs de câblage et d'interfaçage, d'équipements électriques… tous les grands noms du domaine étaient présents.
A leur tête : Siemens, qui comme à son habitude disposait de la plus importante surface d'exposition (au moins 2 fois plus grande que ses plus importants concurrents) et qui fut certainement l'une des plus fréquentées. Mais les Rockwell Automation, Harting, Phoenix Contact, Pilz, B&R, Wago, Beckhoff, Sew Eurodrive, ABB ou encore Rittal affichaient des stands de belle taille. Même Schneider Electric qui boude depuis bien longtemps les salons français exposait ses solutions sur une importante surface sur laquelle figurait la marque Elau (rachetée en 2005 et qui jusqu'à l'an dernier était exposée séparément). Le domaine des capteurs et autres détecteurs était également bien représenté : Sick, Wenglor, Baumer, Ifm electronic, Balluff, Pepperl +Fuchs, Leuze electronic disposaient de stands tout aussi impressionnants que certaines grandes figures des automatismes.
(décembre 2009)

 

 

La lecture de cet article est payante.
Pour le lire abonnez-vous ou connectez vous.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap