Bluetooth se durcit pour aller dans l’atelier

Le 06/04/2006 à 0:00  
default-image-3077

Le boîtier se monte sur rail DIN mais il n’est ni très robuste, ni étanche (IP20 seulement) et il ne s’alimente pas en 24 V, comme c’est souvent le cas des matériels d’atelier. Le Bluetop 100 que présente Chauvin Arnoux n’en est pas moins original : selon le constructeur, il s’agit du premier module radio Bluetooth réellement fait pour les applications industrielles. Un de ses mérites est de respecter les temps de silence des protocoles industriels et il peut en particulier transmettre sans difficulté des informations sur protocole Modbus/Jbus. (Avril 2004)

La lecture de cet article est payante.
Pour le lire abonnez-vous ou connectez vous.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap