Bluetooth veut se faire une place dans la gestion de l'énergie

Le 29/03/2010 à 0:00  
default-image-3077

De nombreuses technologies de communication sans fil cherchent à se faire une place dans le secteur de la gestion et du contrôle des consommations énergétiques. Et notamment dans le domaine des réseaux de distribution d'électricité «intelligents» dits «smart grid» qui utilisent les technologies de manière à optimiser la production et la distribution et mieux mettre en relation l'offre et la demande entre les producteurs et les consommateurs.
Le groupement chargé de promouvoir le standard Bluetooth, Bluetooth Special Interest Group (SIG) s’intéresse de prêt à cette question. Il vient de créer un groupe de travail spécifique sur le sujet : le Smart Energy Study Group. Avec pour objectif pour les compagnies membres de relever le défi des technologies intelligentes à l’adresse de ce secteur et d’augmenter la présence de Bluetooth sur ce créneau industriel en fort développement. L'équipe, composée de CSR, Broadcom et Emerson, va participer aux initiatives parrainées par des entités gouvernementales et autres organisations s'intéressant à la gestion de l'énergie dans le monde. « Les solutions sans fil sont des éléments clés de la bataille pour l’amélioration des smart grid. L’association d’un compteur reliant l’équipement et d'une technologie offrant des distances de communications appropriées permettra aux utilisateurs de contrôler et d’optimiser leur consommation d’énergie », indique Michael Foley, directeur exécutif du Bluetooth SIG. Le Smart Energy Study Group va étudier tous les aspects du marché de la gestion intelligente de l’énergie et des possibles implications des technologies Bluetooth dans ce domaine.
Pour en savoir plus sur le sujet, lire l'article "Tout savoir sur les liaisons Bluetooth".
(mars 2010)

La lecture de cet article est payante.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap