Bon accueil de l’instrumentation RF et télécoms de National Instruments

Le 11/11/2005 à 0:00
default-image-3077

Commentant les derniers résultats trimestriels records (140 M$ de chiffre d’affaires, en hausse de 9% sur le trimestre précédent et de 11% sur le trimestre correspondant de l’an passé), James Truchard, p.-d.g. de National Instruments, a expliqué à notre confrère Electronics News que cette croissance s’expliquait surtout par le niveau élevé de R&D (16 % du chiffre d’affaires) qui avait permis de sortir des produits innovants permettant d’élargir le marché de la société.
L’acquisition de données et plus récemment le motion control trouvent aujourd’hui de solides relais de croissance avec la sortie d’instruments RF, des entrées/sorties configurables Compact RIO et du contrôle embarqué.
Concernant les implantations industrielles, M. Truchard a indiqué que les délocalisations de nombreux industriels de l’électronique permettait à National Instruments de développer son chiffre d’affaires dans ce pays. Mais il n’est pas question pour la société de s’y implanter industriellement : l’usine hongroise donnait désormais pleinement satisfaction.(Septembre 2005)