Capteurs faibles coûts: un marché possible pour l'électronique organique ou imprimé

Le 22/02/2008 à 0:00  
default-image-3077

NanoMarkets vient de publier une étude sur le marché des capteurs faibles coûts. Ce document a été tiré d'un rapport publié précédemment s'intéressant aux usages possibles de composants électroniques imprimés ou organiques pour le marché des capteurs. Il est disponible sur le site Internet de NanoMarkets.

Selon le rapport, les capteurs ne sont pas le premier segment de marché visé par l'électronique imprimée et organique, cependant, ils représentent un secteur de développement pour ces technologies. NanoMarkets prévoit que la capacité d'imprimer de grandes matrices de capteurs sur des substrats souples trouveront des applications dans un certain nombre de marchés de capteurs, tels que l'architecture et la construction, les vêtements de protection et les uniformes militaires, les étiquettes et des emballages intelligents, la robotique, l'aérospatiale, l'industrie automobile, et très certainement, sur celui des dispositifs médicaux et de la sécurité intérieure.
Ce document estime que les capteurs intégrant des circuits électroniques organiques et /ou imprimés pourraient constituer un marché de plus de 220 millions de dollars en 2008 et qui pourrait dépasser 1 milliard de dollars en 2013. Il détaille également l'importance de ces marchés en terme de volume et de valeur, ainsi que les profils des entreprises développant et commercialisation de telles technologies.
(février 2008)

La lecture de cet article est payante.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap