CND : le Cetim double les capacités de son laboratoire nantais

Le 21/04/2010 à 0:00  
default-image-3077

Le Cetim double les capacités de son laboratoire nantais dédié au contrôle non destructif. Il compte ainsi mieux répondre à l’augmentation des demandes et au besoin de réactivité des industriels du grand Ouest.
Le laboratoire est désormais doté de nouvelles ressources humaines et techniques. Il dispose de nombreux équipements pour les différentes méthodes de CND (contrôle par ultrasons, radiographie, magnétoscopie, ressuage, TOFD, techniques multiéléments, thermographie pulsée et émission acoustique). Il bénéficie aussi des compétences des autres plateformes du Cetim présentes sur le site de Nantes : analyse de défaillances, métrologie, matériaux métalliques, ingénierie des polymères et composites, etc.
Le centre nantais est le second site du Cetim dédié aux CND (après celui de Senlis). Il s’agit également d’un centre de formation et d’examen agréé par la Cofrend (Confédération française pour les essais non destructifs).
(avril 2010)

La lecture de cet article est payante.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap