Contrôle non destructif : une nouvelle acquisition pour Bureau Veritas

Le 11/04/2013 à 0:00  
default-image-3077

Quelques semaines après le rachat de la société indienne Sievert, Bureau Veritas annonce l’acquisition de l’allemand LVQ-WP, spécialisé dans le contrôle non destructif et les services d’inspection industrielle.
Après les acquisitions de Pockrandt (CND), UniCar Group (inspection automobile), ECL (essais sur les produits électriques et électroniques) et 7Layers (essais sur les appareils électroniques mobiles et technologies sans fil), il s’agit de la cinquième transaction réalisée par Bureau Veritas en Allemagne depuis le début de l’année 2012. A travers cette nouvelle acquisition, le groupe de certification continue à renforcer son offre de services à l’industrie sur le marché allemand, où il emploie désormais 950 personnes.
Depuis sa création en 1994, le groupe LVQ-WP fournit ses services au secteur de l’électricité ainsi qu’aux industries manufacturières et de process en Allemagne et en Europe de l’Est. Basé à Mülheim, dans la région Rhin-Ruhr, il emploie 120 personnes et réalise un chiffre d’affaires d’environ 9 millions d’euros.
Selon Bureau Veritas, le marché européen du contrôle non destructif et de l’inspection industrielle est estimé à près de 850 millions d’euros, avec un taux de croissance d’environ 8% par an. Ces services répondent aux besoins grandissants liés au maintien de l'intégrité d’infrastructures vieillissantes.

La lecture de cet article est payante.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap