Contrôle par TOFD : l’Institut de Soudure élabore un document pour certifier le personnel

Le 19/05/2010 à 0:00  
default-image-3077

L’Institut de Soudure vient d’établir un document pour la certification des agents réalisant un contrôle par la technique TOFD (time of flight diffraction). Ce document est le fruit d’une collaboration entre l’Institut de Soudure et des grands noms de l’industrie du pétrole et du gaz (GRTgaz, Technip, TIGF et Total). Il décrit les modalités de certification des agents chargés de mettre en œuvre cette technique pour contrôler la qualité de fabrication des soudures bout à bout sur les aciers ferritiques, en particulier pour les équipements sous pression et les pipelines.
Rappelons que le TOFD n’est pas considéré officiellement comme une méthode ultrasonore. À ce jour, il n’y a donc pas de consensus européen sur la mise en place d’une certification TOFD suivant la norme NF EN 473 (qui définit les principes généraux de qualification et de certification du personnel END). En revanche, certains pays comme le Royaume-Uni et les Pays-Bas, ont déjà franchi le pas en proposant un système de certification du personnel.
(19 mai 2010)

La lecture de cet article est réservée aux abonnés.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap