Débitmétrie: Yokogawa veut doper ses parts de marché

Le 12/02/2008 à 0:00  
default-image-3077

Yokogawa envisage d'étendre considérablement la surface de son usine allemande et d'en améliorer les processus de production. L'usine Rota a été fondé en 1909 à Aix la Chapelle par le Dr Rota qui a donné son nom au Rotamètre, le débitmètre à section variable. Elle a emménagé sur les bords du Rhin en 1940. Acquise par Yokogawa en 1995, cette usine fêtera son centième anniversaire l’année prochaine.

L'usine produit actuellement 25 000 débitmètres par an sur une superficie de 5000 m2 dont les débitmètres à effet Coriolis Rotamass, les débitmètres à effet Vortex DigitalYewflo, les débitmètres électromagnétiques Admag, et 15 000 Rotamètres métalliques, sans compter quelques milliers de tubes ou rotamètres en verre. Les travaux d’agrandissement en cours permettront de doubler la surface du site et des capacités de production grâce notamment à l’implantation complète du processus de fabrication NYPS (New Yokogawa Production System) basé sur le Kaizen. L'expansion de l'usine sera finalisée entre la fin 2008 et début 2009.

L'usine allemande, qui emploie aujourd'hui environ 150 personnes, produira alors un plus grand nombre de débitmètres Coriolis. Selon le dernier rapport de l’ARC Advisory Group 2006, les parts de marché de Yokogawa en Coriolis sont respectivement de 2,5% dans le monde et de 2,7% en Europe (EMEA). "Notre ambition est d’arriver à une part de marché (monde et Europe) de 10% d’ici 5 ans (2013)", indique Emmanuel de Montillet de Yokogawa Europe.

Selon ce même rapport, la technologie des débitmètres à effet Coriolis Coriolis connaît une croissance annuelle de 7% et les principaux acteurs de ce marché sont pour l’heure sur le continent européen Emerson (39,9% de part de marché), Endress+Hauser (38,9%), Siemens (6,3%), Krohne (4,8%) et Yokogawa (2,5%).

Alors que les débitmètres à effet Coriolis représentent un marché mondial de 650 millions de dollars, le marché des débitmètres électromagnétiques atteint 758 millions de dollars. Sur ce secteur, Yokogawa est leader sur continent asiatique avec 26,5% de part de marché et se situe à la quatrième place au niveau mondial avec 11,5% de part de marché (ARC Advisory Group 2006), derrière ABB, Krohne et Endress+Hauser. L'ambition du japonais est de devenir le leader mondial d’ici 2010 grâce notamment aux fortes perspectives de croissance en Europe et au moyen orient, là où Yokogawa dispose seulement d'une part de marché de 2,9% (ARC 2006).
(février 2008)

La lecture de cet article est payante.
Pour le lire abonnez-vous ou connectez vous.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap