Démonstration de force de Schneider Electric à Séville

Le 09/03/2006 à 0:00  
default-image-3077

84 conférences en boucle, une mini-exposition à laquelle étaient invités des partenaires, 5.000 personnes venus de 41 pays, un charter de Paris/Lyon (avec hôtel et repas) à sa charge, des projections vidéo de prestige, et même un spectacle équestre et un feu d’artifice : c’est à une véritable démonstration de force que s’est livré Schneider Electric la semaine dernière (du 11 au 13 mai) à Séville.
Cette manifestation porte le nom de Initi@tive, et c’était la deuxième édition vraiment européenne (après Bruxelles il y a deux ans). Le plat de résistance, c’était les conférences techniques : à Séville, le visiteur pouvait assister matériellement à un maximum de 7 conférences par jour, qu’il choisissait dans un menu "à la carte" comportant 84 conférences. Entre chaque conférence, un quart d’heure de battement permettait d’aller visiter la mini-exposition qui avait lieu dans le cadre de la manifestation. Parmi les partenaires présents sur l’exposition, on citera Dextus, ECT International, Mynah Technologies, Citect, IGE-XAO, Anyware Technologies, Acksys, TNI Software, ACT’L, Hima, Arc Informatique, Areal, Ordinal et MDT Software.
Ces journées imitent à l’évidence le concept d’Automation Fair de Rockwell Automation aux Etats-Unis, qui change de ville chaque année, reçoit le double de visiteurs, a une exposition de grande envergure et est plus diversifié (il y a un important programme de formation en plus).
Cela dit, Initi@tive n’a pas été marquée par de grande annonce. La principale nouveauté était le variateur de vitesse Altivar 71, présenté dans le numéro de mai de notre magazine. La manifestation aura nettement marqué l’importance que Schneider Electric porte à l’ultraterminal et donc aux applications tertiaires.(Mai 2005)

La lecture de cet article est payante.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap