Départ de Mike Caliel, artisan du rapprochement de Foxboro, SimSci-Esscor, Triconex, Avantis et Wonderware chez Invensys

Le 04/07/2006 à 0:00  
default-image-3077

Ces dernières années, Invensys a connu une vie très agitée faite de nombreux rachats et de cessions d’entreprises, souvent sur fond de difficultés financières et de changements de management. Le groupe britannique a désormais trouvé sa voie, avec notamment la création de l’activité Process Systems Group, qui rassemble Foxboro, SimSci-Esscor, Triconex et Avantis  (dans l’activité contrôle-commande de process, le groupe compte aussi Wonderware, APC et Eurotherm). Mike Caliel, qui dirige cette activité, a par ailleurs annoncé il y a deux mois le concept majeur d’InFusion, qui consiste à proposer une architecture logicielle unique pour l’ensemble des activités d’une entreprise industrielle, aussi bien de production que de gestion industrielle. Cette architecture est notamment basée sur la plate-forme logicielle ArchestrA (qui s’appuie elle-même sur .Net de Microsoft). Wonderware et les sociétés de l’activité Process Systems sont les piliers d’InFusion. Celles-ci ont représenté un chiffre d’affaires de 1,3 milliards de dollars pour l’exercice qui vient de s’achever, en progression de 18 %. Les bénéfices ont quant à eux quasiemtn doublé.
C’est dans ce contexte très porteur et une situation assainie que Mike Caliel (47 ans) vient de démissionner. La surprise est de taille, le prétexte est "d’un autre âge" : il voulait se rapprocher de sa famille à Houston et a pour cela saisi l’opportunité que lui offrait Integrated Electrical Services, une société de services en électricité. C’est l’explication qu’a donnée Ulf Henriksson, Président de Invensys.
Quoiqu’il en soit, ce départ inattendu ne devrait pas changer grand chose. L’ hommage appuyé qu’ a rendu Ulf  Henriksson au travail effectué par Mike Caliel est le meilleur garant de la continuité de la démarche entreprise. Ken Brown, son successeur, qui est dans le groupe  depuis 14 ans (et a donc connu les bons et les mauvais moments de la vie du groupe), s’est d’ ailleurs empressé de déclarer qu’il continuerait sur la même voie…
(Juillet 2006)

La lecture de cet article est payante.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap