Des résultats flatteurs pour Schneider Electric

Le 17/03/2006 à 0:00  
default-image-3077

Schneider Electric vient de présenter ses résultats annuels, qui marquent une croissance de 18 % du chiffre d’affaires (10,365 milliards d’euros) et de 30 % du résultat d’exploitation (1,311 milliards d’euros). La croissance organique (à structure comparable d’une année sur l’autre) a été de 8,5 %, la plus élevée depuis 10 ans.
Les acquisitions réalisées par le groupe représentent une contribution importante au chiffre d’affaires, avec 1,176 milliards d’euros. Rappelons qu’il s’agit de Digital Electronics (dialogue Homme-Machine, connue pour sa gamme Pro-Trace), TAC et Andover Controls (automatismes du bâtiment et sécurité), Clipsal Pacifique (ultraterminal), MGE UPS Systems (alimentations sécurisées) et Kavlico (capteurs pour machines). 36  %du chiffre d’affaires est réalisé dans ces nouvelles activités.
8 % du chiffre d’affaires est réalisé dans les services (croissance de 14 % sur 2004) et 10 % dans l’ultraterminal.
27 % du chiffre d’affaires est réalisé dans les pays émergents (Asie, Europe de l’Est, Amérique du Sud, Afrique/Moyen Orient).
Au cours des trois dernières années, Schneider Electric s’est enrichi de 23 sites de production dans les pays émergents et a fermé 34 usines dans les pays "mature".
Pour les années qui viennent, la groupe s’est fixé pour objectif d’avoir une croissance organique supérieure à 5 % et une rentabilité opérationnelle (rapport entre le résultat d’exploitation et le chiffre d’affaires) entre 12,5  % et 14,5  %.
(Février 2005)

La lecture de cet article est payante.
Pour le lire abonnez-vous ou connectez vous.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap