Emerson Electric franchit le cap des 20 milliards de dollars

Le 14/11/2006 à 0:00  
default-image-3077

Le groupe Emerson a terminé son exercice fiscal 2006 avec un chiffre d’affaires de 20,1 milliards de dollars (mds$), en hausse de 16 % sur 2005, soit une croissance encore supérieure à celle de l’exercice 2004 (+11 %). Comme chaque année, la croissance s’explique en partie par les acquisitions : dans l’année écoulée, Saftronics (entraînements), Artesyn (alimentations), Knürr (habillages) et Bristol Babcock (instrumentation de process) ont notamment été rachetées. Le groupe a une gestion “à la General Electric”, prudente dans les acquisitions, sans diversifications ni remises en cause d’envergure, et enregistre pour la cinquantième année consécutive une hausse des dividendes versés à ses actionnaires. Le bénéfice net (1,8 mds$) a augmenté de 30 % (contre 13 % l’an passé).
Emerson comporte 5 grandes divisions à peu près équilibrées : Emerson Process Management (23,5 % du chiffre d’affaires), Industrial Automation (18,3 %), Network Power (21,2 %), "climatisation" (16,4 %), "électroménager et outillage professionnel" (20,6 %). Les trois premières divisions citées sont les plus connues en France.
Emerson Process Management a connu une croissance de 16 % (contre 13 % l’an passé). La croissance organique, c’est-à-dire sans les acquisitions faites en cours d’année, a été de 13 %.
La division Industrial Automation est connue en France à travers les marques Leroy Somer et Asco Joucomatic. Cette activité a connu une croissance de 16 % (contre 10 % l’an passé). La croissance organique a été de 11 %.
La division Network Power propose des alimentations électriques ainsi que des onduleurs pour applications informatiques. Elle a connu une croissance très élevée de 31 %, qui fait suite à une croissance de 23 % l’an passé. Sans les acquisitions, elle aurait été de 21  %
La division "climatisation" a quant à elle progressé de 13 % (idem en croissance organique) et la division "outillage" de 8 % (6 % en croissance organique).
Emerson est optimiste pour 2007, même s’il annonce (la prudence, toujours…) un ralentissement de la croissance : il prévoir une hausse de 7 à 11 % du chiffre d’affaires, dont 5 à 7 % de croissance organique. Autant dire que cette année encore, il ne faut pas s’attendre au rachat d’un grand groupe… (Novembre 2006)

Chiffre d'affaires Bénéfices
Groupe 20,13 mds$ (+16  %) 1,84 (+29,7 %)
dont
Division“process Management” 4,87 mds$ (+16 %) 878 M$ (+30,8 %)
Division “Industrial Automation 3,77 mds$ (+16,2   %) 569 M$ (+22,6 %)
Division “Network Power” 4,35 mds$ (+31,1 %) 484 M$ (29,8 %)
Division “Climate Technologies” 3,42 mds$ (+12,6 %) 523 M$ (+15,4 %)
Division “Appliance and Tools” 3,42 mds$ (+12,6 %) 550 M$ (+3 %)
Remarque. L’addition des chiffres d’affaires des différentes divisions (2,8 mds$) est supérieure au chiffre d’affaires global, du fait des ventes entre divisions.
(Novembre 2006)

La lecture de cet article est payante.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap