En rachetant Merten, Schneider Electric frappe les trois coups dans l’ultra-terminal

Le 03/04/2006 à 0:00  
default-image-3077

La fusion avortée avec Legrand (pour cause de veto avec Bruxelles) est désormais bien loin. Fidèle à sa volonté de devenir un acteur majeur dans l’ultraterminal (prises et boutons électriques, prises voix-images, commandes d’éclairage, de climatisation, d’alarmes, etc.), Schneider Electric vient de racheter en quelques semaines AEM en Espagne, OVA Bargellini en Italie et tout dernièrement Merten en Allemagne.
Avec ces acquisitions, qui s’ajoutent à la prise de participation de 100 % du capital de Clipsal en Asie, Schneider Electric “pèse” désormais 1,5 milliards d’euros dans l’ultraterminal.
Schneider Electric affirme être le seul acteur dans ce domaine à être présent sur l’ensemble du marché mondial. En terme de parts de marchés, il est le numéro 2 (avec 5 % du marché), derrière Legrand (8 % du marché). Ce marché reste très morcelé : selon Schneider Electric, les 5 principaux acteurs représentent 23 % du marché global. (Avril 2006)

La lecture de cet article est payante.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap