Entrainements électriques : marché en progression jusqu'en 2017

Le 30/05/2012 à 0:00  
default-image-3077

L'industrie agroalimentaire et des boissons est un important utilisateur de moteurs électriques en Europe. Le ralentissement économique qui a impacté le monde industriel a eu des répercussions sur la demande en matériels d’entraînement électriques sur ce secteur.
Un rapport de Frost & Sullivan, intitulé Analyse stratégique du marché des entraînements électriques sur le marché européen de l’agroalimentaire et des boissons, estime que ce marché a généré 204,89 millions de dollars en 2010 et qu’il pourrait atteindre 313,14 millions de dollars en 2017.
Compte tenu du renchérissement du coût de l’énergie et que les moteurs représentent jusqu’à 2/3 de la consommation électrique, les choix des industriels de ce segment de marché devraient s’orienter vers des solutions privilégiant les performances énergétiques. Autre tendance forte : les systèmes décentralisés pour réduire les coûts d’intégration, de maintenance et d’exploitation. Avec plus de 100 fabricants d’entraînements électriques, la pression sur les prix est forte. "Les acteurs du marché affirme que les prix baissent de 3% chaque année », indique Raaj Thilak Raveendran, analyste chez Frost & Sullivan. Pour se différencier sur ce marché très concurrentiel, les constructeurs doivent élargir leur offre et identifier de nouvelles applications.
- 30 mai 2012 -

La lecture de cet article est payante.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap