Essais Hass et Halt : la SRC Rescoll s’équipe d’une nouvelle chambre

Le 26/03/2013 à 0:00  
default-image-3077

Rescoll, Structure de Recherche sous Contrat (SRC) bordelaise spécialisée dans l'étude des matériaux, élargit son offre en achetant les actifs de la PMI Acteq, spécialiste des essais accélérés en environnement selon des approches innovantes.
La SRC Rescoll, spécialisée dans l'étude et la caractérisation des matériaux polymères et l'assemblage par collage, propose désormais une nouvelle chambre à la pointe de la technologie : la chambre Halt-Hass de Qualmark Typhoon 3.0. Ce nouvel équipement permet à la SRC de compléter ces moyens d'études du vieillissement actuels (thermique, humidité, solaire, immersion, fatigue mécanique) par du vibratoire.
La méthode de fiabilisation Halt (Highly Accelereted Life Test) et Hass (Highly Accelereted Stress Screen), initialement développée pour des composants électroniques, s'étend aux cartes et boîtiers électroniques et à des applications plus « grand public » telles que des respirateurs artificiels, des écrans d'ordinateur, etc. « La méthode Halt-Hass consiste en une recherche des limites réelles du produit basées sur sa capacité à résister à des contraintes environnementales telles que les vibrations aléatoires, des températures froides et chaudes », explique William Faure, ingénieur responsable chez Rescoll.  « Seuls les grands groupes disposent de ce type d'équipement. C'est une chance qui nous ouvre des portes vers de nouveaux projets avec les PME. Nous pouvons désormais aller vers des études vibratoires avec un niveau de maturité plus élevé pour les petites entreprises », ajoute José Alcorta, gérant de la SRC Rescoll.
- 26 mars 2013 -

La lecture de cet article est payante.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap