EUROLAB s'étend sur la scène internationale et son secrétariat s’installe en France

Le 24/04/2006 à 0:00  
default-image-3077

De récents changements sont intervenus au sein d'Eurolab, regroupement européen des laboratoires de métrologie : un nouveau Président, Bent Larsen (danois), en remplacement de Marc Mortureux (ex directeur du LNE en France) et un nouveau Vice-président, Guy Jacques (belge) ont été élus par le Conseil d'Administration. Enfin, un nouveau secrétaire, Jean-Marc Aublant (français) a été désigné.
Conséquence, le Secrétariat Technique d’Eurolab a été transféré en France au LNE après qu'il ait été tenu pendant 7 ans par le BAM en Allemagne.
Créée en 1990, Eurolab, la Fédération Européenne des Associations Nationales de Laboratoires de Mesure, d'Essais et d'Analyses, représente un réseau de plus de 3 000 laboratoires publics et privés et d'organisations de contrôle de conformité. Depuis l'origine, son principal objectif est de se faire l'écho de l'opinion de ses membres sur les sujets politiques et techniques les concernant auprès des autorités européennes. En 2002, des modifications statutaires ont été apportées à la Fédération pour lui assurer une meilleure intégration au sein de son environnement international. Depuis et à travers une coopération avec des organisations technologiques européennes et internationales partenaires, par le biais de contacts réguliers avec la Commission Européenne et les organismes d'accréditation (EA, ILAC), et par une représentation au sein de comités de standardisation (CEN, ISO), Eurolab est devenu un acteur reconnu sur la scène internationale. Elle représente 22 membres actifs au sein de l'Union Européenne, 2 membres associés en provenance de l'Europe de l'Est et l'Europe Centrale (qui sont candidats à l'entrée dans l'Union Européenne), et enfin 19 membres internationaux, parmi lesquels figurent le NCSLI (National conference of standards laboratories International - USA) et le NLA (National laboratory association - Afrique du Sud). (Avril 2006)

La lecture de cet article est payante.
Pour le lire abonnez-vous ou connectez vous.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap