Flir prend le contrôle du français Cedip

Le 18/09/2007 à 0:00  
default-image-3077

Avec l’acquisition du Suédois Agema en 1996 suivie de celle de son compatriote américain Inframetrics l’année suivante, Flir avait fortement accentué sa présence dans les applications de thermographie infrarouge, un domaine dans lequel elle était présente depuis 1978, avec des produits d’entrée de gamme. Depuis ces deux acquisitions importantes, la société s’était “contentée” de racheter Indigo Systems en 2003.
Avec la prise de contrôle du Français Cedip, elle repart à l’offensive dans l’infrarouge. Cedip a une image  de haute technicité, avec notamment des applications dans le domaine scientifique (fusion nucléaire, par exemple) et militaire.
Cette acquisition est une surprise car la société française affiche une belle santé : un chiffre d’affaires 2006 de 18,2 M€ en croissance de 8,4 %, un bénéfice de 3,1 M€, une grosse présence à l’export (elle y réalise 85 % de ses ventes), un carnet de commandes bien rempli. L'intégration dans Flir va lui permettre de disposer d'un réseau commercial étoffé. Quant au groupe américain, il va compléter son offre, notamment dans l'infrarouge refroidi.
L’opération n’est pas encore finalisée. Les principaux actionnaires de Cedip ont donné leur accord pour céder leurs parts, ce qui représente 67,8 % du capital. Plus précisément, Flir leur a proposé 19 € pour leurs actions, soit un bonus de 35,7 % par rapport au dernier cours coté du 13 septembre. Lorsque les autorisations auront été obtenues (notamment celle du ministère de l’économie et des finances), Flir lancera une offre pour acquérir le solde du capital. (Septembre 2007)

La lecture de cet article est payante.
Pour le lire abonnez-vous ou connectez vous.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap