GE et Fanuc mettent fin à leur joint-venture

Le 19/08/2009 à 0:00  
default-image-3077

L’Américain General Electric (GE) et le Japonais Fanuc annonce la dissolution d’ici la fin de l’année de leur joint-venture GE Fanuc Automation Corporation. De par cette décision, les deux parties souhaitent recentrer leurs investissements sur leurs marchés et poursuivre leurs efforts sur leurs cœurs de métiers industriels respectifs. Elles n’affichent pas officiellement de désaccord et ne regrettent pas ce partenariat qui, selon elles, a porté ses fruits. On semble donc assister à une séparation à l’amiable. "Notre joint-venture a rempli sa mission de originelle : mener à bien une coopération technologique pour le développement de solutions d’automatismes et de commandes numériques. Il est aujourd’hui dans notre intérêt de nous concentrer nos efforts dans l'industrie sur les opportunités propres à nos sociétés respectives», explique Dr. Seiuemon Inaba Président honoraire de Fanuc. De son côté Maryrose Sylvester CEO de GE Fanuc Intelligent Platforms déclare que « GE est fier de ce que les deux entreprises ont accompli ensemble. Elle va continuer à investir dans les systèmes de contrôle des processus, d'automatismes et d'informatique embarquée. »

Les deux firmes étaient liées depuis 1986 par le biais GE Fanuc Automation. Cette dernière proposait des solutions logicielles et matérielles dans le domaine des automatismes et des systèmes informatiques embarqués ainsi que des commandes numériques (CNC) pour machines-outils.

Aux termes de l'accord, GE conservera la gamme des solutions logicielles, les services, les systèmes embarqués et les dispositifs de contrôle. Celles-ci seront commercialisées par GE Intelligent Platforms. Fanuc reprendra le secteur de la commande numérique (CNC) dans son ensemble.
(août 2009)

 

La lecture de cet article est payante.
Pour le lire abonnez-vous ou connectez vous.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap