Hexagon Metrology redéfinit son positionnement

Le 26/09/2012 à 0:00  

Hexagon Metrology, spécialisée dans la métrologie dimensionnelle, redéfinit son positionnement. Elle souhaite notamment renforcer son lien avec la société-mère Hexagon (fournisseur suédois de technologies de mesure et de visualisation), et unifier davantage ses différentes lignes de produits. 
Pour comprendre sa nouvelle stratégie, il faut rappeler qu'au cours de ces dix dernières années, la société a racheté plusieurs grands noms de la métrologie dimensionnelle (citons parmi eux Brown&Sharpe, Romer, Johansson, Leitz, Tesa ou encore Leica Geosystems). Résultat, une offre très large allant du petit instrument de poche pour la mesure dimensionnelle aux machines de mesure 3D de grandes capacités, mais aussi une collection de marques fortement ancrées dans l'industrie. Lors de leur rachat par Hexagon Metrology, la plupart des sociétés ont en effet gardé leur nom et leur logo. "Nous ne pouvions pas effacer ces marques que tout le monde connaît pour les remplacer par le nom d'Hexagon, qui entrait tout juste sur le marché de la métrologie dimensionnelle", explique Daniel Jullien, directeur général de la filiale française. Mais la donne a désormais changé. "Bon nombre d'industriels connaissent à présent le nom d'Hexagon, et l'identifient comme un acteur majeur dans le domaine de la mesure dimensionnelle", poursuit Daniel Jullien. La société va donc progressivement gommer le nom des différentes marques figurant encore sur ses produits, et mettre en valeur celui d'Hexagon (accompagné d'un nouveau logo). Une transition qui devrait s'effectuer en douceur, surtout pour les marques phares du groupe. Il n'est pas question, par exemple, de supprimer le nom de Leitz "qui demeure un gage de qualité auquel les industriels sont attachés", souligne Serge Durand, responsable de la division "portable" chez Hexagon Metrology.
Avec cette nouvelle stratégie, la société compte aussi rappeler son métier de fabricant. "En détenant une offre très large identifiée par des marques différentes, nous pouvions en effet donner l'image d'un distributeur", explique Daniel Jullien. Enfin, la société fournit aussi un nombre croissant de solutions qui font appel au savoir-faire des différentes marques. Il semblait donc logique de les rassembler, et de réaffirmer leur unité.
Rappelons qu'Hexagon Metrology compte plus de vingt unités de production, et un réseau de distribution constitué d’une centaine de partenaires à travers le monde. En France, la société emploie 85 personnes sur trois sites (Les Ulis, Lyon et Toulouse).

La lecture de cet article est payante.
Pour le lire abonnez-vous ou connectez vous.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap