Hexagon : un pas de plus vers l’acquisition de Leica Geosystems

Le 29/08/2005 à 0:00  
default-image-3077

C’est le troisième épisode d’un feuilleton qui aura duré tout l’été… Contre toute attente, Leica Geosystems vient d’annoncer qu’il ne soutient plus la contre OPA que Danaher avait lancée pour contrer celle du suédois Hexagon. Ce dernier a donc à nouveau toutes ses chances d’acquérir le fabricant suisse de systèmes de mesures topographiques.
Hexagon avait lancé en juin dernier une OPA inamicale de plus de 650 millions d’euros sur Leica Geosystems, soit près de 440 francs suisses par titre Leica. Fin juillet, l’Américain Danaher faisait office de chevalier blanc en lançant une contre OPA, soutenue par Leica Geosystems… du moins jusqu’à ce que le conseil d’administration de la société suisse conseille à ses actionnaires d’adopter "une position neutre". A l’origine de ce revirement, une nouvelle offre d’Hexagon, jugée supérieure à celle de Danaher (qui proposait moins par titre Leica, mais des actions Danaher en plus)… Ce dernier vient d’annoncer qu’il n'allait pas surenchérir, ce qui laisse à Hexagon les meilleures chances de remporter le duel...
Rappelons que Leica Geosystems emploie près de 2 700 personnes et a réalisé au premier trimestre de l’année fiscale 2005 un chiffre d’affaires de 136 millions d’euros. Quant à Hexagon, on sait qu'au fil des rachats des sociétés spécialisées en contrôle dimensionnel, il est devenu un des principaux acteurs du domaine.(Août 2005)

La lecture de cet article est payante.
Pour le lire abonnez-vous ou connectez vous.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap