Instrumentation de process : le protocole WirelessHART, approuvé par l'IEC

Le 01/10/2008 à 0:00  
default-image-3077

Le 19 septembre dernier, au sein de la Commission électrotechnique internationale (CEI), 29 comités nationaux ont approuvés les spécifications du protocole de communications sans fil WirelessHart.
Dans le domaine des réseaux sans fil pour capteurs industriels, WirelessHART  est ainsi le premier protocole à obtenir cette reconnaissance internationale (Spécification IEC / PAS 62591Ed. 1). WirelessHART s'appuie déjà sur un certain nombre de normes internationales, dont le protocole HART (IEC 61158), EDDL (IEC 61804-3), IEEE 802.15.4 (protocole de communication sans fil) avec des technologies reconnues de sauts de fréquence et de maillage de réseau.

"Cette reconnaissance est un point de repère pour l'industrie de l'automatisation des processus", a souligné Ron Helson Directeur exécutif de HART Communication Foundation (HCF).

En effet, dans ce domaine, jusqu'à présent, la plupart des applications sans fil ont été développées autour de protocoles propriétaires.
Dans le but de garantir une homogénéité des solutions et l'interopérabilité des équipements, les fournisseurs travaillent depuis plusieurs années sur l'élaboration de spécifications standardisées. On attend ainsi la publication par le comité américain ISA100 des spécifications d'une famille de protocoles sans fil pouvant cohabiter sur une même infrastructure.
De son côté, le consortium privé Hart (HCF) a élaboré le protocole WirelessHart qui a été publié fin 2007.

Les enjeux ne sont pas seulement techniques. Ils sont également commerciaux. Plusieurs fournisseurs (Emerson, Siemens, ABB, Endress + Hauser) se sont ralliés à WirelessHart et ont annoncé leur ambition d'en faire un standard. Leur argument principal est le parc de quelques 26 millions d'équipements Hart installés dans le monde et sur lequel la technologie sans fil peut venir se greffer (sans modification majeure ni changement des équipements)
D'autres fournisseurs (comme Honeywell) soutiennent, au sein du comité ISA 100, une solution plus large non limitée aux seules équipements Hart. Ceci étant, il est fort probable qu'à terme le protocole WirelessHart soit lui aussi intégré dans la famille des protocoles ISA100.

En attendant, la reconnaissance du protocole WirelessHart par la CEI, moins d'un an après sa publication, semble confirmer son avance.
(octobre 2008)