Instruments portables : Testoon se fait une place sur la toile

Le 16/07/2008 à 0:00  
default-image-3077

Le site de commerce en ligne Testoon est né en novembre 2006. Son objectif : y proposer tout une panoplie d’instruments portables pour différents métiers. « Mais si 100% des clients viennent à nous via le site internet, cela ne signifie pas que 100% des ventes se font par ce biais », insiste Jean-Michel Catherin son créateur. En effet, les clients peuvent être conseillés au téléphone ou par mail pour les aider à choisir l’appareil le plus approprié à leur application. Pour les commandes importantes, ou des appareils plus complexes, une visite commerciale et une démonstration de l’instrument sont envisageables. Le site Internet est donc en quelque sorte la porte d’entrée du magasin virtuel derrière laquelle des conseillers sont eux tout à fait réels.

La formule semble fonctionner. Depuis le milieu 2007, les ventes décollent. Avec 200 à 500 commandes par mois, Jean-Michel Catherin pense doubler son chiffre d’affaires en 2008. Testoon dispose d’une trentaine de marque actives. Il propose des multimètres, des détecteurs de gaz, des oscilloscopes, des sonomètres, des caméras infrarouges, des luxmètres, télémètres laser… bref, la liste est longue. L’entreprise de distribution par Internet semble avoir trouvé sa place sur le marché. Elle est même devenue le 6 juin dernier distributeur agréé de la marque de Fluke. Ce qui peut être considéré comme une marque de reconnaissance et de sérieux. 

Pour faciliter le choix de ses clients, Testoon a mis en place des  boutiques pro dans lesquelles sont proposés des instruments propres à des métiers tels que les diagnostiqueurs du bâtiment, les chauffagistes, les électroniciens, les installateurs télécom, les antennistes, etc.

Pour les fidéliser, il propose aux entreprises qui disposent de plusieurs établissements des boutiques privées accessibles aux personnels autorisés. Ces derniers auront accès à un choix limité de matériel à un prix négocié.

Pour les informer, le site propose depuis la fin juin des séminaires en ligne. Premiers thèmes prévus : "Comment choisir son équipement pour le diagnostic électrique?" et "Comment choisir son laser de mesure pour le diagnostic immobilier?".
(juillet 2008)

La lecture de cet article est réservée aux abonnés.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap