Intel lance une nouvelle architecture processeur pour systèmes embarqués

Le 09/04/2008 à 0:00  
default-image-3077

Le numéro un mondial du microprocesseur vient de lancer l'Atom. Cette nouvelle architecture (processeur + chipset) offre un rapport performances / consommation / encombrement encore inégalé sur le marché. Des caractéristiques qui font de l'Atom une solution particulièrement adaptée au secteur de l'embarqué et aux systèmes informatiques mobiles.
Les processeurs Atom (leur ancien nom de code était Silverthorne) sont parmi les premiers à utiliser la technologie de gravure à 45 nm, inaugurée en 2007 avec la famille de processeurs Penryn. Deux modèles de la série Z5 sont déjà disponibles. Le Z510, cadencé à 1,1 GHz, et le Z530 (à 1,6 GHz) annoncent tous deux une consommation inférieure à 2 W, avec des performances se rapprochant des Pentium M. A titre comparatif, un Core 2 Duo également cadencé à 1,6 GHz consomme plus de 30 W.
La gravure à 45 nm offre à la fois gain de place et gain de consommation, d'autant qu'elle est ici conjuguée avec une nouvelle technologie à base de feuille métallique, qui joue le rôle d'isolant pour réduire les courants de fuite entre les transistors, et diminue ainsi les pertes énergétiques.
Mais c'est surtout l'architecture Atom en elle-même (ancien nom de code : Nehalem) qui représente la principale innovation. En effet, sur une architecture classique, le processeur est connecté à deux chipsets : un pour la gestion de la mémoire et un autre pour la gestion des Entrées/Sorties. Pour l'Atom, le chipset mémoire a été intégré au processeur. Cela entraîne une réduction radicale de l'encombrement, permettant une intégration sur des cartes mères ou des modules de plus en plus miniaturisés.
Enfin, le lancement de l'Atom a été l'occasion de faire une autre annonce. Intel a officiellement repoussé la durée de garantie de tous ses processeurs industriels et embarqués. Avec l'assurance d'une disponibilité de 7 ans (contre 5 auparavant), les industriels pourront offrir davantage de pérennité à leurs applications d'informatique industrielle. (avril 2008)

La lecture de cet article est payante.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap