Kontron et Real-Time Systems concluent un accord

Le 14/03/2012 à 0:00  
default-image-3077

Kontron annonce avoir conclu un accord de coopération avec son compatriote Real-Time Systems pour la distribution de son logiciel RTS Hypervisor sur une sélection de Computer-on-Modules, cartes et systèmes équipés de processeurs Intel multicœurs. Le fabricant allemand fournira des plates-formes dotées de capacités de virtualisation temps réel pré-intégrées et prêtes pour les applications des clients. En se fournissant auprès d’une source unique, ces derniers pourront réduire leur effort d’intégration. Par cet accord, Kontron complète son portefeuille de plates-formes testées et prêtes pour les applications, combinant du matériel embarqué standard et des suites logicielles pré-intégrées telles que des systèmes d’exploitation (OS), des hyperviseurs et du middleware complémentaire. 
Kontron a présenté un système de démonstration basé sur sa plate-forme V-Panel Express 170 équipée du logiciel RTS Hypervisor au salon Embedded World. Dans cette configuration, un OS temps réel (Wind River VxWorks 6.8) et un OS non temps réel (Windows 7 Professional) tournent de manière indépendante au-dessus de RTS Hypervisor, sans ajouter de temps de latence dans les applications temps réel dur.
La nouvelle plate-forme de virtualisation pré-intégrée de Kontron s’adresse aux applications qui nécessitent à la fois un système d’exploitation temps réel (RTOS) déterministe pour des fonctions à timing ou à mission critiques, et un OS standard pour d’autres tâches, comme la gestion de  l’interface utilisateur.
Le logiciel RTS Hypervisor autorise l’exécution simultanée de multiples instances d’un système d’exploitation temps réel comme VxWorks de Wind River, QNX, Windows CE, ou d’un ensemble hétérogène de systèmes d’exploitation pouvant inclure des OS généralistes comme Linux et Microsoft Windows. Puisque RTS Hypervisor ne dépend pas d’un OS hôte spécifique, toutes les séquences de démarrage de systèmes d’exploitation sont possibles et les OS peuvent redémarrer indépendamment sans se nuire, comme s’ils tournaient sur des matériels séparés. Afin de faciliter la communication entre OS, les implémentations de RTS Hypervisor fournissent une mémoire utilisateur partagée configurable ainsi qu’un réseau virtuel basé TCP/IP.
- 14 mars 2012 -

 

 


 

La lecture de cet article est payante.
Pour le lire abonnez-vous ou connectez vous.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap