L'émission acoustique est désormais capable de contrôler "en ligne" des cuves à température élevée

Le 04/07/2006 à 0:00  
default-image-3077

On connaît l'intérêt de l'émission acoustique dans le contrôle des appareils à pression, et notamment dans les ré-épreuves hydrauliques qui sont périodiquement réalisées sur ces appareils. Comme le contrôle peut être effectué sur des appareils en service, il n'est pas nécessaire d'arrêter le procédé et de vider les cuves.
Mais la technique n'est pas applicable partout parce que certains procédés atteignent parfois des températures trop élevées pour les capteurs d'émission acoustique qui sont installés à la surface des appareils à pression. Cette limitation n'en est plus une depuis que l'Institut de Soudure a développé un système permettant d'utiliser les capteurs à haute température. La solution imaginée est relativement simple. Elle consiste à réaliser des ouvertures dans le calorifuge, puis à intercaler des guides d'onde entre les capteurs et la paroi chaude... La solution a été installée sur deux réacteurs en service dont la température intérieure atteignait 330 °C. Le premier réacteur (de 15 mètres de hauteur) a nécessité l'emploi de 34 capteurs d'émission acoustique, le second (de 5 mètres de hauteur), celui de 16 capteurs. (Juillet 2006)

La lecture de cet article est réservée aux abonnés.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap