La démarche Qualité stimule l'innovation

Le 09/05/2012 à 0:00  
default-image-3077

Sylvie Rolland, directrice scientifique de la chaire "Performance des organisations", et Sanja Pekovic, chercheuse, ont présenté les premiers résultats des travaux cherchant à déterminer le lien de causalité entre les démarches qualités, représentées par la certification ISO 9001, et l’innovation.
En analysant un échantillon de plus de 1100 entreprises industrielles françaises d’au minimum 20 salariés, l’étude démontre que les entreprises les plus performantes sont celles qui sont certifiées selon la norme ISO 9001. Cela est d’autant plus avéré lorsque ces mêmes entreprises ont engagé d’autres démarches qualité et que leurs fournisseurs sont eux-mêmes certifiés. Plusieurs indicateurs permettent de tirer ces conclusions : augmentation des dépenses en recherche & développement, du nombre de produits nouveaux ou améliorés introduits sur le marché, développement de nouveaux procédés de fabrication…

A contrario, mettre en place une démarche qualité a minima, ou ne se reposer que sur celles des fournisseurs, n’offre pas un environnement propice à l’innovation. La réussite des entreprises ne peut se faire que si les dirigeants sont eux même convaincus du bien fondé de l’ISO 9001 et intègrent à la stratégie de l’organisation les pratiques prévues par la norme : orientation client, implication du personnel, amélioration continue, etc. Ces entreprises, afin de s’assurer une performance optimale, doivent également sensibiliser leurs parties prenantes à s’engager dans la même voie.

La chaire "Performance des organisations" a été lancé officiellement Jeudi 29 mars 2012 par Olivier Peyrat, Directeur Général du Groupe AFNOR, et Laurent Batsch, Président de l'Université Paris-Dauphine. Elle réunit douze chercheurs et quatre doctorants/étudiants. Ses études mesurent l’impact des systèmes de management (ISO 9001, ISO 14001…) sur le fonctionnement d’une organisation (entreprises, administrations publiques, organisations non gouvernementales, associations…). Ils analysent en particulier les incidences d’une certification (ou labellisation) sur sa performance : croissance des ventes, image de marque, hausse du cours boursier, attractivité de l’entreprise…

- 9 mai 2012 -

 

La lecture de cet article est réservée aux abonnés.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap