La division A&D de Siemens encore une fois en forte hausse

Le 20/11/2006 à 0:00  
default-image-3077

Siemens vient de publier les résultats de son dernier exercice fiscal, achevé le 30 septembre. Une fois de plus, la division Automation&Drive (A&D), spécialisée dans les automatismes et l’instrumentation de procédés, a tiré son épingle du jeu.
Globalement, le groupe a réalisé un chiffre d’affaires de 87,325 milliards d’euros (mds€), en hausse de 16 % sur l’exercice précédent. Le bénéfice net, à 3,106 mds€, a quant à lui progressé de 38 %. Ces chiffres bruts ont une valeur toute relative car le groupe a pas mal bougé en un an, avec les rachats de sociétés, les cessions de certaines de ses activités et bien sûr les réorganisation internes (par exemple la division logistique “Logistics and Assembly Systems” a été dissoute et ses activités ont été attribuées à d’autres divisions, notamment les divisions A&D et I&S). A structure identique à celle de l’an passé et à taux ce change égal, le groupe a vu ses ventes augmenter de 8 % et ses bénéfices progresser de 12 %.
La division A&D est aujourd’hui la plus importante des divisions de Siemens mais elle est talonnée de près par la division PG (Power Generation) spécialisée dans les turbines (10 mds€ de chiffre d’affaires) et la division VDO spécialisée dans l’électronique automobile (10 mds€ également). L’an prochain, tout porte à croire que la division Médical (8,227 mds€ cette année) jouera les tous premiers rôles, tant elle s’est renforcée ces dernières semaines. A moins qu’entre temps, d’autres opérations d’envergure ne soient venues renforcer les autres divisions…
Si la division A&D présente des résultats aussi spectaculaires, elle le doit en grande partie à l’augmentation de son portfolio (l’intégration de nouvelles activités représente 13 % des ventes) et aux taux de change (qui comptent pour 2 %). A structure identique et même parité des monnaies, cette division aurait vu son chiffre d’affaires progresser de 9 %. (Novembre 2006)

Chiffre d’affaires Bénéfices
Groupe 87,325 mds€ (+ 16 %) 3,106 mds€ (+38 %)
dont
Division A&D 12,428 mds€ (+24 %) 1,572 mds€ (+25 %)
Division I&S 8,819 mds€ (+40 %) 289 M€ (+3,3 %)
Division SBT 4,796 mds€ (+9 %) 234 M€ (+29 %)

La lecture de cet article est réservée aux abonnés.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap