La sécurité industrielle : un bilan qui ne va pas dans le bon sens

Le 23/10/2006 à 0:00  
default-image-3077

Dans un rapport paru le 15 septembre, le Bureau d’analyse des risques et des pollutions industrielles (Barpi) analyse les 21 576 accidents ou incidents “technologiques” enregistrés en France entre le 1er janvier 1992 et le 31 décembre 2005. Le nombre d’accidents annuels n’a pas diminué dans cette période. Concernant les installations industrielles classées, 207 accidents ont entraîné 359 morts. Le secteur de la chimie a causé 74 décès en 14 ans (dont 30 liés à AZF en 2001). Avec 56 victimes, l’agriculture est le deuxième secteur le plus touché (31 décès par incendie), suivi par l’industrie alimentaire (34 morts). Malgré une année 2005 encourageante qui, avec 12 victimes, figure parmi les années les moins meurtrières, le Barpi estime que « les courbes des accidents mortels et des victimes relatives aux installations classées ou susceptibles de l’être ne semblent pas avoir évolué dans le bon sens ». (Octobre 2006)

La lecture de cet article est payante.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap