L’analyse chimique par ablation laser, bientôt dans l’industrie

Le 09/03/2006 à 0:00  
default-image-3077

Le LIBS, analyse physico-chimique par ablation laser, jusqu’à présent réservé à la recherche, devrait connaître bientôt une seconde voie industrielle. Depuis plusieurs années, le CEA travaille sur toutes les étapes de cette méthode d’analyse qui permet de connaître instantanément la nature et la concentration des éléments présents dans les gaz, les solides ou les liquides. Et ceci à distance et sans préparation d’échantillon. Un tir laser sur un matériau en vaporise quelques micromètres cubes et crée un plasma. La signature spectrale de ce plasma est ensuite analysée par un spectromètre.
La société DMF Action à Gif sur Yvette (78) s’est vue confier le développement de cette technologie pour l’industrie. « Pour nous, l’une des applications phares sera le contrôle de procédé en temps réel, grâce à l’association de la LIBS avec une boucle d’asservissement, estime Dominique Gallou, gérant de la société. Nous pensons aussi au contrôle de matières premières, à la détection de polluants ou de toxiques, au suivi de produits dangereux ou devant être manipulés à haute température… ».
(Mai 2005)

La lecture de cet article est payante.
Pour le lire abonnez-vous ou connectez vous.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap