LDS rejoint HBM et Bruel & Kjaer au sein de Spectris

Le 01/10/2008 à 0:00  
default-image-3077

Nous avions annoncé en juin dernier l’intention de SPX Corporation de se séparer des activités de LDS Test and Measurement (voir actualité). C’est aujourd’hui chose faite. SPX  lui a trouvé un acquéreur. Le groupe américain vient de conclure avec l’anglais Spectris un accord définitif de vente de LDS pour une montant d’environ 102 millions de dollars. La vente est soumise aux autorisations réglementaires d’usage. Elle devrait effective d’ici la fin de l’année 2008.

LDS fera partie du segment Test et Mesure de Spectris. Elle y rejoint deux autres spécialistes en acquisition et traitement de signaux dans le domaine acoustique et vibratoire : Bruel & Kjaer et HBM.

LDS conçoit et commercialise des moyens d’essais vibratoires, des systèmes d'excitation ainsi que des instruments d’acquisition et de traitement de signaux. Bruel & Kjaer propose des solutions d’acquisition et de traitement acoustique et vibratoire. HBM est spécialisée dans la mesure électrique des grandeurs mécaniques (force, couple, pression, déplacement, allongement, etc.). La société développe des capteurs et des systèmes d’acquisition et de mesure.

Le siège social de LDS se trouve à Royston, Royaume-Uni. L’entreprise qui emploie 277 personnes dispose de huit succursales de vente en europe, en amérique du nord et en asie. Elle a réalisé un chiffre d'affaires de 75,7 millions de dollars en 2007, un bénéfice d'exploitation avant intérêts et impôts de 10,1 millions de dollars. Ses actifs acquis par Spectris sont d'environ 39,9 millions de dollars.

Spectris a réalisé en 2007 un chiffre d’affaires de 668,4 millions de livres (environ 844 millions d’euros) pour un bénéfice après impôt de 86 millions de livres (environ 108,6 millions d’euros). Le groupe comprend plusieurs segments d’activités : analyse de matériaux comprenant notamment Malvern, test et mesures (HBM et Bruel & Kjaer), instrumentation en ligne (avec Servomex notamment) et contrôle industriel (Microscan, Red Lion). Les trois premiers segments représentent chacun environ 30% des ventes alors que la dernière ne dépasse pas 6%.
(octobre 2008)

 

La lecture de cet article est payante.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap