Le Cemafroid se dote d’une nouvelle plate-forme d’essais climatiques

Le 15/10/2013 à 0:00  

Le Cemafroid, centre d’expertise français de la chaîne du froid, vient d’annoncer la construction actuelle une nouvelle plate-forme d’essais sur son site de Fresnes (Val-de-Marne). Ce projet d’un montant de plus de 2,5 millions d’euros comptera principalement trois tunnels climatiques, régulés en température (-40 à +55 °C), en hygrométrie et en vitesse d’air, permettant de réaliser des essais sur les équipements de grandes tailles, comme des camions frigorifiques ou des containers maritimes, mais aussi des essais climatiques de tous types de produits industriels ainsi que des essais en ambiance. Ces nouveaux équipements serviront également de station d’essais officielle ATP (accord sur le transport des denrées périssables des Nations Unies) reconnue par l’ONU au niveau international. Les travaux devraient se terminés au dernier trimestre 2013.
En parallèle de ces capacités d’essais élargies, le Cemafroid a vu les accréditations Cofrac de ses laboratoires d’Antony (Hauts-de-Seine), de Cestas (Gironde) et de Fresnes être renouvelées pour une durée de cinq ans et même étendues à de nouvelles prestations. Il s’agit de la vérification des enregistreurs de températures (selon la norme NF EN 13486) sur site, des prestations d’essais de groupes frigorifiques pour le site girondin et de l’étalonnage des thermomètres au point de glace fondante avec une incertitude de ±30 mK pour le site de Cestas aussi.
14 octobre 2013

La lecture de cet article est payante.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap