Le Cetiat a enregistré une année 2010 satisfaisante

Le 04/10/2011 à 0:00  
default-image-3077

Pour sa cinquantième année d’existence, le Centre technique des industries aérauliques et thermique (Cetiat) a connu une année 2010 satisfaisante. Dans un contexte économique encore incertain, le centre technique a en effet enregistré un chiffre d’affaires stable d’un montant de 12,04 millions d’euros (M€), pour un effectif de 135 personnes, un résultat positif de 175 000 euros et un niveau de capacité d’autofinancement de 1,12 M€. La part des ressources issues des prestations effectuées par le Cetiat a augmenté de 9 %, représentant 65 % du chiffre d’affaires global, ce qui a permis de compenser notamment la baisse des ressources provenant de la taxe fiscale payée par les industriels de la filière. L’activité de formation, avec plus de 10 000 h dispensées, maintient également sa croissance, régulière depuis de plusieurs années.
L’année 2010 a par ailleurs été marquée par une hausse des investissements (564 000 €), avec notamment la dernière tranche des travaux liés à la nouvelle plate-forme de micro-débit liquide. « L’investissement constitue l’une des clés du développement futur et la recherche de solutions pour répondre aux enjeux de la maîtrise de l’énergie nous ouvre de belles perspectives », souligne Bernard Brandon, directeur général du Cetiat (photo). Le centre technique prévoit en effet la mise en service de nouveaux équipements comme la plate-forme d’essais dédiée aux équipements multifonctions (chauffage, climatisation, ventilation), la poursuite d’une stratégie partenariale, sa forte implication au sein de nouveaux acteurs comme l’Institut national pour les pompes à chaleur (INPAC).
- 4 octobre 2011 -

La lecture de cet article est payante.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap