Le chiffre d’affaires de National instruments franchit un nouveau cap

Le 21/02/2012 à 0:00  
default-image-3077

En 2010, National Instruments avait retrouvé le chemin de la croissance et affichait un chiffre d’affaires de 873 millions de dollars. En 2011, la firme texane franchit un nouveau cap. Elle annonce un chiffre d’affaires de 1,02 milliard de dollars en augmentation de 17% par rapport à l’exercice précédent et un résultat net de 94 millions de dollars. Selon Alex Davern, vice-président exécutif de National Instruments, « ce succès repose sur la diversité des industries que nous servons et la large palette des produits que nous proposons. Aucune industrie ne représente plus de 15% de nos ventes ». Selon lui, les ventes réalisées en Europe et aux Etats-Unis ont connu une croissance similaire en 2011, et la France reste avec les Etats-Unis et le Japon, un des marchés clé pour son entreprise qui réalise environ 40% de son chiffre d’affaires en Amérique, 30% en Asie et 30% en Europe. National Instruments possède également une solide structure financière avec 336 millions de dollars de liquidités. « Ce qui nous permet de garder le pouvoir de décision sur nos investissements dans les périodes difficiles sans dépendre des banques. D’ailleurs, lors de la crise de 2009 nous avons poursuivi nos efforts en R&D », précise Alex Davern. « Ce capital disponible pourrait également être employé pour réaliser des acquisitions stratégiques. Nous sommes toujours prêts à reprendre une entreprise à la condition qu’elle nous apporte une nouvelle expertise et que Labview puisse être employé avec ses produits ou être intégré à son offre ».

-
21 février 2012 -

La lecture de cet article est payante.
Pour le lire abonnez-vous ou connectez vous.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap