Le LRCCP s'équipe de nouveaux moyens de mesure pour les polymères

Le 18/01/2010 à 0:00  
default-image-3077

Le Laboratoire de Recherche et de Contrôle des Caoutchoucs et Plastiques, centre partenaire du Cetim et membre du réseau CTI depuis mai 2009, se dote de  deux nouveaux moyens de mesure dédiés polymères.

Banc de mesure de coefficient de frottement :
La loi de Coulomb stipule que le coefficient de frottement ne dépend que de la nature des surfaces en contact (matériaux et rugosité des surfaces).
Parce que les polymères sont des matériaux viscoélastiques, leur coefficient de frottement, contre du verre par exemple, varie aussi en fonction de la température, l’effort de contact, la vitesse de glissement relatif, la lubrification. La nature du polymère, la nature du matériau sur lequel il glisse ainsi que les traitements et états de surface influencent aussi la valeur du coefficient de frottement. Il existe, par ailleurs, une influence du temps pendant lequel les surfaces sont immobiles avant que le mouvement débute.

C’est pourquoi le Laboratoire de Recherches et de Contrôle des Caoutchoucs et des Plastiques a développé un nouveau banc d’essai bille/plan aux capacités étendues.
• Capacité : température : de -40°C à 80°C
• effort de contact : de 0 à 10000 N
• vitesse de déplacement : de 0.01 mm.min-1 à 1 m.s-1
• possibilité d’introduire un lubrifiant
• possibilité de réaliser des chargements cycliques

Parmi ses avantages : une excellente répétabilité, des mesures dans des conditions représentatives de nombreuses applications.

Nouveau visco-analyseur :
Le LRCCP vient d’acquérir un nouveau visco-analyseur. Le visco-analyseur est un outil d’analyse mécanique dynamique permettant d’appréhender le comportement viscoélastique des polymères dans une gamme de température relativement large.

Le visco-analyseur du LRCCP, un Métravib DMA+ 450, réalise des essais de cisaillement, de flexion, de traction/compression, couplant les paramètres temps/fréquence, amplitude de sollicitation, températures, et conduisant aux grandeurs ou données suivantes :
• Isothermes raideur ou module en fonction de la fréquence, de l’amplitude dynamique,
• Bases de données regroupant plusieurs isothermes,
• Traitements WLF,
• Transitions vitreuses,
• Propriétés de fatigue (sollicitation avec formes d’ondes particulières),
• Courbes maîtresses en fluage et en relaxation,
• Coefficient de dilatation linéique (mesures de dilatométrie).

(janvier 2010)

 

La lecture de cet article est réservée aux abonnés.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap