Le marché de la détection pèse 140 millions d’euros

Le 27/03/2006 à 0:00  
default-image-3077

La division Détection du Gimélec évalue à près de 140 millions d’euros le poids du marché français de la détection industrielle pour l’année 2004. Les capteurs photoélectriques et les détecteurs inductifs se partagent l’essentiel du marché, loin devant les détecteurs capacitifs, électromécaniques ou à ultrasons. Parmi les dernières tendances du domaine, l’adaptation des détecteurs aux nouvelles réglementations Atex, à la directive RoHS, et un intérêt croissant des industriels pour les fonctions d’auto-apprentissage (Teach). (Novembre 2004)

La lecture de cet article est payante.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap