Le marché des détecteurs photoélectriques dépasse le milliard de dollars

Le 01/04/2009 à 0:00  
default-image-3077

Selon une récente étude de l'ARC, le marché des capteurs photoélectriques devrait connaître un léger ralentissement en 2009 et 2010, puis reprendre un rythme de croissance d'environ 5% par an. Ce marché, estimé à 1,1 milliard de dollars en 2008, devrait s'élever à plus de 1,2 milliard de dollars en 2013. D'après Florian Güldner, principal auteur de l'étude, de récentes avancées technologiques dans le domaine des capteurs contribueront certainement à cette croissance. C'est le cas en particulier de l'interface IO-Link.
Toujours selon Florian Güldner, les fournisseurs doivent s'intéresser à l'interface de communication entre les capteurs et les systèmes de commande s'ils souhaitent devenir des acteurs majeurs du marché, et offrir non pas un simple produit mais une solution.

Rappelons que la plupart des capteurs actuels transmettent les données aux systèmes de contrôle par des câbles standards et des signaux convertis en tension ou en courant. Mais ces dernières années, deux organisations ont contribué à l'émergence de nouveaux standards de communication : l'ODVA soutient le développement de CompoNet, et ProfiBus celui de IO-Link. Les deux interfaces ont un objectif différent. Si le but d'IO-Link est d'exploiter l'intelligence des capteurs à travers un câble standard à trois fils, CompoNet se focalise davantage sur le coût et la vitesse de la transmission.
Enfin l'étude de l'ARC souligne qu'avec une production de plus en plus automatisée, le marché asiatique intéresse particulièrement les fournisseurs de capteurs. En revanche le marché nord-américain devrait souffrir davantage de la crise économique et financière.
(avril 2009)

La lecture de cet article est payante.
Pour le lire abonnez-vous ou connectez vous.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap