Le salon Micronora 2008 zoome sur la métrologie

Le 07/10/2008 à 0:00  
default-image-3077

Pour sa 17ème édition, le salon des microtechniques a réuni près de 15 000 visiteurs. Un chiffre qui, même s'il est en léger retrait par rapport à 2006, montre la bonne santé de ce salon régional réunissant industriels, laboratoires de recherche et sous-traitants du secteur de la micro et nano mécanique. Affirmant sa position de capitale des microtechniques, Besançon a su attirer des exposants et visiteurs venus de toute l'Europe, avec notamment 37 % d'exposants étrangers répartis sur les différents halls d'exposition.

Cette année, l’accent était mis sur la Métrologie, avec la création d'un “Zoom” dont le mot d'ordre était « contrôler mieux pour gagner plus ». Un hall était ainsi réservé aux entreprises actives sur le marché de la métrologie. Fabricants d'instruments de mesure, de machines à mesurer tridimensionnelles, de machines à mesurer optiques, de palpeurs, de capteurs interférométriques ou holographiques, étaient venus nombreux pour présenter leurs récentes avancées technologiques. Plusieurs des produits présentés de ce Zoom Métrologie ont remporté des Microns d'Or, les trophées récompensant les entreprises particulièrement innovantes. Parmi ceux-ci, on peut citer :

- La tête de palpage 5 axes Revo, de Renishaw : grâce à un système breveté à base de laser, la mesure s'effectue en s'affranchissant des erreurs liées à la longueur du palpeur. De plus, l'enregistrement en continu des valeurs de mesures permet d'accélérer la prise de mesures (avance de 500 mm/s).

- L'Altisurf 520 TPR, de la société Altimet : cet instrument de mesure des états de surface repousse les limites du contrôle d'alésages. Il s'agit de la première machine à mesurer du marché capable de contrôler sans contact des alésages jusqu'à 100 µm.

- Le moteur piézoélectrique SPA, de Cedrat Technologies : ce système innovant pourra équiper des actionneurs de grande précision, avec une course théoriquement infinie (alors que les actionneurs piézoélectriques classiques n'offrent des déplacements que de l'ordre de quelques microns).

- La station robotisée élaborée par le laboratoire Femto-ST réalise des assemblages de pièces de l'ordre du micron.

- Le système de préhension RRU/GF-GF : proposé par la société AMCC, ce robot utilise un principe cryogénique pour l'assemblage de composants microtechniques. Les pièces sont maintenues en position par une mince couche de givre, et peuvent être manipulées, retournées et bridées.

La cérémonie de remise des Microns d’Or fut inaugurée par M. Alain JOYANDET, Secrétaire d’Etat Chargé de la Coopération et de la Francophonie. Le représentant du gouvernement a profité de l'occasion pour annoncer un prochain renforcement de l'aide au financement des pôles de compétitivité. (octobre 2008)

La lecture de cet article est payante.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap