Les bus de terrains progressent moins vite qu’Ethernet

Le 11/03/2013 à 0:00  
default-image-3077

IMS Research estime que les protocoles de bus de terrain représentaient 75% des nouvelles connexions réseau des composants d'automatismes industriels en 2011. Ce chiffre devrait tomber à 69% en 2016. Les nouvelles connexions réseau  mettant en œuvre des bus de terrain sont encore loin devant Ethernet, mais la croissance des connexions Ethernet devrait être considérablement plus élevé à 2016.
La plupart des fournisseurs de composants d'automatisation offrent aujourd’hui une interface Ethernet en standard sur leurs équipements. Et nombreux sont ceux qui mettent l’accent  sur les atouts de la technologie Ethernet.  Les constructeurs de machines et les utilisateurs finaux vont donc progressivement se passer des anciennes technologies de bus de terrain.
Les connexions aux bus de terrain traditionnels continuent d’augmenter au fil des ans compte tenu des longs cycles de vie des produits et le conservatisme industriels mais elles finiront par être reléguées à un rôle de support. Leur moindre utilisation renchérira leur coût qui accéléra la transition vers Ethernet.
- 11 mars 2013 -

La lecture de cet article est payante.
Pour le lire abonnez-vous ou connectez vous.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap